Parentalité

Votre adolescent et son orientation : un vrai casse-tête ?

Le parcours scolaire instaure généralement les bases de notre avenir professionnel. Pour les adolescents, trouver la bonne orientation devient rapidement un casse-tête. Entre les difficultés à trouver sa voie, le flou sur son avenir et les craintes de décevoir ses parents, la recherche a tôt fait de tourner à la dispute. Dans ce processus, le rôle des parents est d’accompagner et de conseiller l’adolescent sur ce choix de vie.

Orientation des adolescents : et si vous demandiez une aide extérieure ?

Il peut être difficile de reconnaître que votre adolescent a besoin d’aide pour s’orienter. À un âge où il apprend encore à se connaître et doit déjà décider de son avenir, votre soutien sera décisif. Ces difficultés se profilent invariablement lorsque les points de vue des parents et de l’enfant divergent. Demander une aide extérieure sera un choix judicieux pour éviter les crises. Faites appel à un professionnel pour le coacher dans son orientation scolaire : cette assistance l’aidera à définir des objectifs scolaires et professionnels clairs. Les consultants en orientation scolaire d’Eureka Study par exemple lui permettront de sélectionner des cursus qui lui correspondent vraiment.

Pourquoi faire appel à un consultant en orientation scolaire ?

Consulter un conseiller en orientation scolaire peut se faire dès le collège. Cette intervention aidera votre adolescent dans une période de sa vie où il découvre ses propres compétences. Vous y prendre au plus tôt aura un impact positif sur son évolution, car la période du collège lui permet de découvrir des métiers valorisant son parcours et de comprendre l’intérêt d’étudier telle ou telle matière.

Quel est votre rôle en tant que parent ?

Il est normal pour tout parent d’avoir des idées bien arrêtées sur ce que devrait être la vie de son enfant. Cependant, votre rôle est de l’aider à trouver son propre chemin, sans l’influencer ou le diriger. Votre présence et vos conseils sont des ressources dans lesquels il pourra puiser en cas de nécessité. L’excès d’autoritarisme et la démission auront un impact négatif sur son parcours. Posez-vous en accompagnateur en qui il pourra avoir confiance, et avec qui il pourra entamer un dialogue sain.

Éclairer ses choix d’orientation

Connaître ses options lui sera essentiel pour se construire et poser les bases d’un projet d’orientation professionnelle réaliste. Dès le lycée, l’étudiant aura besoin d’un bilan d’orientation scolaire. Cette étape sera indispensable pour maintenir le cap des études choisies ou pour se réorienter. La période scolaire lui permet de développer des capacités, des compétences et des centres d’intérêt qu’il pourra exploiter. Incitez-le à analyser les différents aspects de son parcours, de sa personnalité, et de ses attentes. Le coach facilitera l’identification d’un ou de plusieurs cursus exploitant pleinement son potentiel.

Confirmer les choix de parcours en France ou à l’étranger

Une fois au lycée, votre adolescent aura ses propres idées sur le parcours qu’il veut suivre. Une rétrospection simplifiera la sélection de l’école et du cursus final via Parcoursup. En tant que parent, votre premier souci sera d’optimiser cette étape : votre présence aidera votre adolescent tout au long de la procédure. Offrez-lui votre aide pour l’élaboration de ses stratégies à l’inscription.

Évaluer la pertinence des différentes possibilités facilitera la constitution de ses dossiers, et votre adolescent profitera du temps du lycée pour jauger ses options. Plusieurs choix seront envisageables en vous basant sur ses objectifs personnels. Vous pourrez lui recommander un parcours classique d’études supérieures par exemple, ou de découvrir de nouveaux horizons à l’étranger en y allant étudier directement après le bac ou plus tard avec Erasmus.

2 commentaires

  • Isabelle Frappier

    Un casse-tête… à qui le dis-tu!!! Mon aînée a changé d’idée trois fois avant de trouver sa voie et ma cadette a choisi de faire une pause parce qu’elle n’est pas certaine de continuer la formation qu’elle avait commencée. Vraiment pas facile; c’est vrai qu’une aide extérieure peut être utile, c’est important d’être bien informé de toutes les possibilités.

    • Famille Plume

      Bon courage ! Après c’est bien aussi qu’elle se pose des questions maintenant. Mon conjoint comme moi avons finalement tous les deux changé de voie (et même plusieurs fois !).

Répondre à Isabelle Frappier Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :