Lorsque nous avons eu notre seconde fille, on nous a parlé des livraisons mensuelles de couches. Nous avions trouvé l’idée bien pratique et nous nous sommes rapidement abonnés. Se faire livrer les couches de bébé séduit de plus en plus de parents, voici les avantages pour nous.

Les avantages de se faire livrer les couches

Le choix de la box

De plus en plus de box de couches voient le jour. La plupart du temps, ces box naissent d’une envie de proposer des produits plus respectueux des bébés et de l’environnement. Les sites mettent souvent en avant ce que contiennent (et ne contiennent pas !) leurs couches. Contrairement aux grandes marques qui surfent souvent sur leur notoriété et restent parfois un peu floues sur la composition.

Pour exemple, des marques telles que Little Big Change proposent des box de couches saines, douces et à un prix abordable. Le rapport d’analyses toxicologiques est consultable sur leur site afin d’en savoir plus sur ces produits. Enlever les couches de la liste interminable des choses à penser.

Nous parlons de plus en plus de la charge mentale. Racheter un paquet de couches, c’est la chose qu’on a toujours peur d’oublier (tout comme le lait lorsque l’enfant n’est pas allaité). Se faire livrer les couches de bébé, c’est aussi ne plus avoir besoin d’y penser : on programme une livraison selon les besoins de l’enfant.

Pour indication, voici en moyenne le besoin quotidien des bébés :

  • de 1 à 3 mois : 8 couches,
  • de 4 à 7 mois : 7 couches,
  • de 6 à 9 mois : 6 couches,
  • de 10 à 13 mois : 5 couches,
  • à partir de 14 à 19 mois : 4 couches,
  • la suite variera en fonction de l’acquisition de la continence.

Mais les besoins varient d’une famille à l’autre, en fonction des habitudes de chacun et surtout de l’enfant.

couches bébé

La facilité

Les box de couches sont livrées à domicile, au bureau, là où on le souhaite ! Plus besoin de courir, le but : vous faciliter la vie. Et ça fonctionne !

La liberté

Les abonnements de couches se prévoient souvent sur une durée (toutes les X semaines). On sélectionne une taille, le ou les modèles choisis, des accessoires supplémentaires peuvent être rajoutés (souvent des lingettes) et une durée entre deux livraisons.

Bien sûr, rien n’est figé ! Il est possible chaque mois de modifier l’abonnement : la taille quand bébé grandit, la durée entre deux expéditions, le modèle…

Enfin, lorsque bébé n’a plus besoin de couches, il suffit d’arrêter l’abonnement en un clic.

Bonus : Avoir des cartons solides !

Vous trouvez ça peut-être un peu bête là tout de suite… Mais avec la rapidité avec laquelle les bébés changent de taille de vêtements, des cartons, c’est toujours utile !
Ici, les cartons des box de couches ont permis de stocker les vêtements trop petits.
Ils ont même été utiles pour faire un coin à langer pour les poupées (tutoriel ici).

Les inconvénients

Très sincèrement, j’ai du mal à en trouver. Mais il y en a un que j’ai trouvé malgré tout :

L’acquisition de la continence « trop » tôt

Notre seconde a été continente en journée relativement tôt : à 1 an et demi. Nous sommes donc passés à 2 couches par jour (sieste + nuit) à ce moment-là. Sauf qu’avec sa taille et les abonnements, on recevait assez de couches pour utiliser 4 couches par jour. Nous avons stoppé l’abonnement pour cela uniquement.

Mais pour un enfant qui acquiert la continence plus tard, les box s’adaptent souvent. En effet, plus la taille augmente, moins il y a de couches. Il suffit ensuite d’espacer au maximum les livraisons des couches.