On était toutes les deux sur le canapé en train de jouer. Tu me faisais des chatouilles en criant des « gui-hi gui-hi ! » et tu riais tellement ! J’ai regardé ton visage heureux et mon cœur s’est serré de bonheur. Et bizarrement, en même temps j’ai été triste. J’ai pensé que ces moments-là, si ils resteront gravés dans ma tête et dans mon cœur, toi tu oublieras.

souvenirs

Tu ne feras pas exprès, c’est normal c’est humain. Nous ne gardons de souvenir de notre enfance avant 3-4 ans, on ira chercher pourquoi le jour où tu voudras savoir, c’est un peu difficile à expliquer à ton âge.

Mais voilà, je suis fière de notre relation. Je suis fière et heureuse que l’on partage ces moments de bonheur tous les jours. Ce n’est pas toujours tout rose, parfois je suis fatiguée et je crie, surtout la nuit… Mais il ne se passe pas un jour sans rire, sans chanter, sans danser, sans s’aimer.

mains-maman-bebeQuand tu grandiras, on fera probablement moins les folles, on aura plus de réserves peut être. Ou pas. Je ne sais pas encore. Mais dans tous les cas, saches ma fille que j’aime ce que l’on est. J’avais tellement peur de ne pas savoir faire, de ne pas savoir être une maman. Et tu m’apprends tellement sur moi et sur la vie.

Tu oublieras ma fille, moi pas.

papillons-qui-senvolent

Et saches que je prendrai le temps de tout te raconter et de te montrer les centaines de photos quand tu le souhaiteras.

J’espère que tous ces moments de bonheur resteront à jamais ancrés dans ton cœur et dans ton inconscient. Je croise très fort les doigts pour que tu construises ta vie afin d’avoir toujours ce sourire sur tes lèvres, ce regard malicieux, cette curiosité, cette envie d’apprendre et de découvrir,…

A ma fille, Yuna. ♥