Si il y a bien quelque chose qui ne me plait pas concernant la grossesse, ce sont les prophéties qui l’accompagnent. Sachez-le futurs parents, vous allez y avoir droit. Allez, je vous livre celles qui m’ont marquées :

les prophéties moqueuses ou décourageantes (avec ou sans humour… ) :

Vous allez voir, fini les…

…nuits complètes !

…grasses matinées !

…soirées entre amis !

…moments en amoureux !

Chacun y va de ce qui lui manque le plus. Et vous, vous commencez à vous demander si vous avez bien fait de mettre en route ce projet fabuleux !

Les prophéties « conseils » :

Tu sais, tu risques d’être trop investie avec tes enfants et ton mari va être jaloux. C’est ça qui va vous séparer.

Tu es trop gentille, tes enfants t’en feront voir de toutes les couleurs !

Les prophéties « vis ma vie » :

Ton bébé sera comme son père… Tu ne vas pas dormir…

Ton bébé ne mangera pas bien, c’est normal.

Tu vas faire un baby blues, c’est obligatoire.

 

Les prophéties quand « bébé est arrivé » :

Tu n’as pas fait de baby blues ? ça va venir dans les mois qui viennent.

Elle fait ses nuits / mange bien / sourit beaucoup ? ça ne va pas durer.

Elle s’endort aux bras ? Elle ne s’endormira jamais seule…

Tu la portes trop, elle va marcher tard…

La langue des signes pour bébé ? Elle ne va pas apprendre à parler…

Vous ne la laissez pas pleurer ? Ouh la la ! Attention à l’enfant roi / aux caprices / à la manipulation. (Rayez les mentions inutiles).

 

Bref, des prophéties on en a eu de toutes sortes… Des positives rarement et des négatives souvent. Le problème, c’est que certaines font écho à nos peurs. Et je reste persuadée que certaines prophéties se réalisent parce qu’elles nous obsèdent et finissent par devenir une vraie épée de Damoclès.

Toutes les prophéties citées ici nous ont été faites. Mais rassurez vous, aucune ne s’est réalisée ! Ma fille a été un bébé très facile, un véritable bonheur. Évidemment il y a eu des hauts et des bas, des périodes plus difficiles, des moments d’incompréhension. On est juste comme tout le monde. Et non, le baby blues n’est pas venu, on peut y échapper !

Et puis les prophéties reviennent à l’annonce du second…

A peine le temps de se poser, de se dire que les gens racontent vraiment n’importe quoi, de réaliser que notre vie n’est pas la leur que… les prophéties reviennent !

Ta fille va te faire la misère avec un bébé ! Elle va être tellement jalouse…

Faites attention ! elle a été un bébé calme, le second sera une tornade !

Elle va lui apprendre toutes les bêtises, vous allez en voir de toutes les couleurs.

Ils vont dormir dans la même chambre ? Vous n’allez plus dormir…

Cette fois j’ai compris le truc ! Je souris bêtement. Mais, je pense que je finirai un jour par répondre ce que je pense vraiment au fond de moi :

J’ai confiance en nous, en notre couple, en notre façon de fonctionner, en ma fille et en l’avenir.