Grossesse & Parentalité,  Pensées & réflexions.

Laissez donc notre magie de Noël tranquille !

Quand on devient parent, on a envie de transmettre cette magie de Noël qu’on aimait tant enfant. Personnellement, j’aime toujours autant Noël et j’ai vraiment envie que mes filles gardent de merveilleux souvenirs de cette période.

Mais…Il y a toujours un mais n’est ce pas ?

Quand le chantage vient piétiner la magie de Noël.

Mais pourquoi les gens veulent tout gâcher ? Pourquoi ils tiennent tant à effrayer ma fille avec l’histoire d’un vieux barbu qui scruterait ses faits et gestes pour les juger et décider si elle aurait des cadeaux et combien.

Pourquoi quand on croise des gens, ils se sentent obligés de rappeler dès qu’elle ose bouger : « Attention ! Le papa Noël te regarde ! » ou « Ouh la la ! Si tu n’écoutes pas ta maman, ce sera un cadeau un moins ! » Et comment un enfant a pu lui dire (et donc entendre…) que les enfants pas sages ne recevraient qu’un gros sac de pierre ?

Du coup, dès qu’on hausse le ton, elle vient nous voir, du haut de ses bientôt 4 ans, en demandant :
« Dis, je suis sage hein ? Pas vrai que j’ai été bien sage moi aujourd’hui ?« .
Donc ma fille a peur ou du moins elle s’inquiète, parce que des gens lui mettent en tête des idées bêtes, un sentiment de culpabilité, un sentiment d’être observée en permanence,…

Et puis zut !

Laissez nous donc tranquille avec notre magie de Noël naïve et laissez nous profiter en paix. Nous on aime bien feuilleter les publicités, regarder des dessins animés sous le plaid, décorer la maison, chanter et danser,… bref profiter quoi !

Nous n’avons jamais demandé à personne de nous aider dans l’éducation de nos filles, ni de gérer les crises, ni de les calmer quand ça n’allait plus. On gère, pas toujours parfaitement bien mais à notre façon. Alors ne venez plus mettre des idées dans la tête de mes enfants s’il vous plait.

Je répète à Yuna que tous les enfants ont des cadeaux à Noël, parce qu’ils le méritent tous et qu’on les aime tous.

Et d’ailleurs, c’est quoi le contraire de sage ? Méchant ? Aucun enfant n’est méchant, c’est un concept d’adulte ça. Donc les enfants sont sages. CQFD.

Peut être qu’il y a des enfants qui n’écoutent pas, mais le problème ne vient pas souvent d’eux… Mais là, on rentre dans un débat tout autre

La faute au père Noël ?

Je ne pense pas que le concept même du père Noël soit à blâmer dans cette histoire. Un vieux monsieur qui fabrique des jouets avec ses lutins pour les distribuer le jour de Noël c’est beau. C’est magique. Pour beaucoup cela représente même la magie de Noël.

Mais dès le moment où ce joyeux bonhomme devient celui qui puni, celui qui observe même sans être là, celui qui juge, etc. je trouve que cette magie de Noël là disparaît !

Et puis sincèrement, si on a besoin du chantage au père Noël, on fait comment les onze autres mois de l’année ?

2 commentaires

  • Ragnagna

    Moi qui vit et a toujours vécu Noël sans le Père Noël c’est juste lâchez nous avec le vieux barbu que je voudrais dire !! Il est partout et tout le monde en parle à Lucie comme d’une vérité, c’est un sacré prosélitisme, c’est pire que les témoins de Jéhovah ! Je trouve ça dingue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :