la nutrition, premières notions.
IEF

La nutrition, premières notions { maternelle en IEF }

Il y a peu de temps, nous avons parlé du corps humain. Notre grande (5 ans) était vraiment intéressée. Pour continuer dans ce thème, et puisque nous avons tous été malades, nous avons ensuite abordé les microbes et l’hygiène. Il faudrait d’ailleurs que je vous fasse un article si ça vous intéresse. Et enfin, nous avons abordé cette semaine la nutrition.

Mon objectif était clair : lui donner des notions, la sensibiliser à l’importance de bien manger et… la motiver à manger plus de fruits et légumes ! Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais ici les légumes cuits ne sont pas ses copains. Et ce n’est pas faute d’en proposer !

Premières notions de nutrition.

D’où viennent les aliments ?

Pour commencer, je lui ai proposé un fichier trouvé sur le site Bout de Gomme. J’ai utilisé la première partie du fichier de la séance 1 qui propose deux activités : relier les aliments à leur origine et un tri des aliments d’origine végétale ou animale.

J’ai bien aimé sa logique : “L’oignon c’est animal ?” Je lui montre un oignon pour l’aider et elle me dit “Il a des racines, alors il pousse : c’est végétal“.

Petit tri des aliments.

Ensuite, je l’ai invitée à trier les aliments comme elle le voulait. J’avais imprimé ceux trouvé sur ce blog mais elle aurait pu tout aussi bien en découper dans une publicité.

Elle n’était pas loin des vrais groupes alimentaires. Voici son tri (de mémoire) :

  • fruits et légumes
  • “bêtises” (sucreries + frites et hamburger)
  • viande, oeufs
  • produits laitiers
  • féculents (avec un peu d’aide pour faire cette catégorie)
  • inclassable : eau et huile

La fleur des aliments.

Ensuite, j’ai découpé des pétales dans des feuilles de couleur afin de réaliser une fleur. J’ai lu les explications de chaque groupe d’aliments du diaporama de Bout de Gomme (encore !) et elle a collé les aliments dans le bon groupe en fonction de ce que je lui expliquais.

J’ai imprimé le diaporama en petit (4 feuilles par page) et je l’ai plastifié, pour qu’on puisse le conserver sous forme de petit livret qu’elle pourra consulter.

La pyramide alimentaire, une approche visuelle de la nutrition.

Pour terminer, j’ai imprimé deux pyramides alimentaires : une “normale” et une végétarienne. Nous ne consommons de la viande que rarement et elle ne veut quasiment plus en manger. Donc je voulais lui montrer que pour consommer moins ou pas de viande, il faut compenser avec d’autres produits et adapter notre alimentation.

Je trouve que la pyramide est très visuelle pour avoir une première approche de la nutrition. Mon objectif ici était de lui montrer de quoi notre corps a besoin et en quelle quantité. J’ai plastifié les deux pyramides et les ai affichées sur notre frigo.

Je ne vous ai pas mis de lien, je ne sais plus où je les ai trouvé… Mais une simple recherche sur Pinterest ou dans Google image vous aidera si vous en cherchez.

Le soir venu, lorsqu’elle a refusé d’avaler ses haricots verts, je lui ai fait remarquer que son corps n’avait pas eu la quantité de fruits et légumes dont il avait besoin. Nous avons détaillé ce qu’elle avait mangé dans la journée et les groupes alimentaires qui correspondent. Elle n’a pas mangé avec plaisir, mais elle a mangé, ce qui est déjà une victoire !

Du coup, elle râle moins lorsque je refuse un aliment car je peux lui expliquer simplement : “tu as eu du fromage donc tu peux avoir un fruit plutôt qu’un yaourt“. Et Ô miracle ! ça fonctionne !

%d blogueurs aiment cette page :