Les virus de l’hiver sont bel et bien là. Et voilà le petit nez de bébé qui commence à
être pris ! Le meilleur conseil : moucher bébé et le moucher encore. Oui d’accord…
Mais comment faire ? Allez ne stressez pas, laver le nez de son bébé avec du sérum
physiologique
c’est un petit peu impressionnant au début mais c’est hyper efficace.

Laver le nez d’un bébé qui ne tient pas encore bien sa tête.


Quand votre tout petit a le nez bouché, ce n’est pas évident pour lui puisqu’il respire
par le nez… Le lavage de nez est un peu impressionnant les premières fois, mais vous
prendrez confiance en voyant à quel point ça lui fait du bien. N’hésitez pas à
demander au médecin qui suit votre bébé de vous faire une démonstration.
Il faudra allonger votre bébé sur le côté. En maintenant sa tête sur le côté (pour éviter
les fausses routes), il faudra vider la pipette à moitié dans la narine du haut. Ensuite,
prenez bébé contre vous pour le rassurer, laisser couler les mucosités et l’essuyer.
Passez ensuite à l’autre narine en le tournant de l’autre côté.

Laver le nez d’un bébé qui sait tenir sa tête.


Pour nos grandes, j’ai procédé comme expliqué juste au-dessus jusqu’à ce qu’elles
sachent se moucher. C’était efficace mais le mouchage était semblable à des combats
de catch… Elles me demandaient lorsqu’elles avaient le nez pris, mais c’était très
désagréable pour elles (et je veux bien le concevoir). Pour notre troisième, nous
procédons autrement et c’est bien plus facile : le lavage de nez assis. En procédant
ainsi, on évite que le sérum physiologique ne coule dans gorge.
On assoit bébé sur nos genoux, bien droit (ni en avant, ni en arrière), une serviette sur
lui (c’est sur elle que tout va couler). Le mieux est de glisser les bras de bébé sous la
serviette, comme ça il ne peut pas tenter d’attraper la pipette au passage. Le buste de
l’adulte maintient le bébé droit, une main maintient le bas de son visage et on colle
notre joue contre la sienne pour éviter qu’il ne tourne la tête. Et puis on vide
rapidement le contenu d’une dose de sérum physiologique dans l’une des narines.
C’est aussi simple que ça !
Les sécrétions vont couler des deux narines (parfois aussi de la bouche). On essuie
son bébé et on recommence de l’autre côté. Vous verrez, c’est très simple ! On dirait
que c’est plus compliqué mais en fait c’est bien plus facile puisque le bébé ne se débat
plus.

Photo : Lara Lutz ©

Quel sérum physiologique utiliser ?

Il est conseillé de choisir du sérum physiologique en unidoses et pour les bébés : ils
sont reconnaissables à leurs embouts spécifiques. Ce n’est pas marketing et je vous
explique pourquoi.
Prenons l’exemple du Sérum physiologique de chez Biolane : on sera d’abord rassuré par le
fait qu’il est 100% d’origine naturelle et utilisé en maternité. Au quotidien, ce qui sera
vraiment important au moment du mouchage, c’est le petit embout rond ultra
sécuritaire qui protège le nez de bébé. Le nez est un organe fragile, d’autant plus chez
les bébés. Il m’est déjà arrivé de griffer un peu le nez d’une de mes filles avec un
embout de pipette de sérum physiologique. Maintenant, je fais bien attention aux
embouts !

Autres conseils :

Tout d’abord, n’oubliez pas que je ne suis pas médecin ! Je reste une maman et une
assistante maternelle qui vous partage son expérience. En cas de doute, demandez
toujours à un professionnel de santé.
• N’oubliez pas de vous laver les mains avant et après le lavage de nez.
• Le nombre de mouchage par jour dépend de l’état de votre bébé. Certains
pédiatres disent avant chaque repas ou à chaque change ou à chaque sieste.
D’autres vont conseiller jusqu’à 12 fois par jour. Difficile d’y voir clair…
Personnellement je m’adapte à l’état de l’enfant. Plus le nez est pris, plus les
sécrétions sont épaisses, plus je leur nettoie le nez.
• Des vidéos sont disponibles sur internet pour se souvenir des bons gestes
pour moucher son bébé.
• Le mouche bébé n’est pas aussi efficace que laver le nez de son bébé avec du
sérum physiologique. De plus, il est assez agressif. Mais c’est toujours plus
efficace que de ne rien faire ! Alors quand on a trop peur (ou en complément),
le mouche bébé c’est bien pratique.

Article sponsorisé