Ses questions, mes réponses. [ Liebster Award ]

J’avais prévu de vous parler du livre de Céline Dehors parce que c’est une blogueuse que j’aime beaucoup pour plusieurs raisons : elle est originale, a des rêves plein la tête et surtout le courage de les réaliser, elle est positive, fais de très beaux articles,… Bref, vu comme j’aime lire son blog je présume que j’aimerai tout autant lire son livre : Ce que le souffle m’a donné.

Son livre, je ne l’ai pas encore lu, même pas encore commandé d’ailleurs… Mais vous pouvez voir sa description et le commander juste ici.

Finalement, Céline m’a nominée au Liebster Award, ce qui me permet de vous en parler tout en répondant à ses questions. Et hop, d’une pierre deux coups !

Ayant déjà fait plusieurs fois le Liebster Award avant mon changement de blog, je vais me contenter de répondre aux questions, j’espère que tu ne m’en voudras pas ! 😉

.

Blog

1. Que cherches-tu à travers la blogosphère ?
Au début, je ne cherchais qu’à écrire tout ce que je n’arrive pas à exprimer. C’est tellement plus simple pour moi, ancienne handicapée des sentiments qui se soigne. Je voulais aussi partager toutes mes « découvertes » en tant que jeune maman parce que j’ai adoré farfouiller sur les blogs pendant ma grossesse.
Finalement, en plus de ça, j’y ai trouvé beaucoup plus. Des « rencontres » virtuelles qui découlent sur des échanges constructifs et des découvertes de toutes sortes. J’y ai aussi trouvé des gens qui ont la même vision de l’éducation que moi, ce qui me permet de prendre confiance en moi et d’assumer plus facilement mon envie d’élever ma fille différemment.
.
2. De quelle façon comptes-tu devenir meilleur et faire progresser l’humanité ?
J’essaie de corriger les mauvaises habitudes que j’ai : par exemple être facilement agressive quand je suis fatiguée ou contrariée, m’enfermer dans ma bulle dès que je suis contrariée au lieu de dire les choses, être plus positive même si je le suis quand même déjà la plupart du temps, continuer de voir le bon côté des choses,…
Faire progresser l’humanité… Waouh ça c’est une quête ! Je me sens bien trop insignifiante pour y parvenir, mais en discutant autour de moi et sur mon blog de la bienveillance et d’une éducation sans violence ni physique ni verbale, j’espère toucher quelques personnes qui comme moi remettrons en question l’éducation qu’ils ont pu recevoir. En ce moment c’est le sujet qui me touche le plus, mais j’ai l’habitude de montrer l’autre côté des choses aux gens, non pas par esprit de contradiction (quoique) mais pour que les gens comprennent que leur point de vue n’est pas le seul… Et en raisonnant différent on peut changer beaucoup de choses : façon d’être et/ou de parler, respect des autres, des animaux et de la planète,…
.
3. L’amour est-il important pour toi ? Pourquoi ?
Oh oui ! Tellement ! D’ailleurs, sur mon bras est tatoué « Love is enough ». J’ai longtemps cru qu’on ne pouvait pas m’aimer et que je ne pouvais moi-même pas aimer : ni les gens ni le reste. C’est grâce à l’amour de mon chéri que j’ai commencé à vivre, à aimer : l’aimer lui, aimer manger, aimer vivre. Et depuis ma fille, j’ai chaque jour l’impression que mon cœur va exploser !
Et de façon plus générale, je pense que si les gens s’aimaient un peu plus le monde serait plus beau. Je ne dis pas de serrer tout le monde dans ses bras mais d’arrêter au moins de se détester… Si les gens arrêtaient de se taper dessus pour un oui ou pour un non, de se liguer les uns contre les autres ils pourraient utiliser toute cette énergie pour faire des actions utiles : aider ceux dans le besoin, protéger notre planète,…
.

Famille plume

4. Quelle est ta plus belle expérience de vie ?
Difficile de répondre à ça. Ma vie est une expérience, et j’aime bien ça. Voilà. 😉
Le plus beau moment, je dirais que c’est celui où on a posé ma fille sur moi à sa naissance, ce moment où j’ai vu ses yeux. C’est aussi à ce moment que j’ai été enfin sûre que oui, j’étais capable de l’aimer.
.
5. De quoi as-tu peur ? As-tu peur, au fait ?
Je pense que ma plus grande peur reste l’échec.
J’étais très stressée avant ma grossesse, ce stress n’est pas (encore ?) revenu, j’espère qu’il restera là où je l’ai laissé.
.
6. Qu’est-ce qui pourrait te toucher profondément ?
Beaucoup de choses… Le bonheur comme le malheur me donne envie de pleurer, même la musique !
Ce qui me touche le plus de positif, ce sont les moments de bonheur (les garçons de la famille de tous les âges qui jouent au foot ensemble, une naissance à la télé,…).En négatif, c’est le manque d’humanité et quand on touche à ma famille.
.
7. Connais-tu quelqu’un qui ne t’aime pas ?
Je pense de mon caractère fait de moi quelqu’un qu’on n’aime pas spécialement mais qu’on ne déteste pas non plus. Dur d’écrire ça. Je pense quand même qu’il y a deux personnes qui ne m’aiment pas pour ce que je représente à leurs yeux.
.
8. Penses-tu que les tapettes à mouche font parti des choses essentielles à avoir chez soi ?
Les tapettes à mouche sont strictement interdites chez moi. D’ailleurs, je les ferais interdire le jour où je rentrerais en politique. Non mais.
.
9. Quand quelqu’un échange avec toi, que cherches-tu à comprendre sur cette personne ?
J’aime essayer de comprendre la façon de penser des gens, ce qui les pousse à être ce qu’ils sont. J’apprécie beaucoup d’échanger avec des gens qui ont une autre vision des choses que moi (enfin, quand il est possible de discuter) et échanger sur nos points de vue respectifs : ça m’apprend à voir les choses autrement. C’est sûrement pour tout ça que je m’étais lancée dans des études de psychologie !
.
10. Connais-tu la paix ?
Oui. Depuis peu, mais oui. J’arrive enfin à être heureuse de ce que j’ai, à vouloir mieux mais à être satisfaite et à apprécier le moment présent. Oui ça semble bête de dire ça… Mais ça me fait beaucoup de bien de le ressentir, de ne plus vivre dans la colère, l’envie, la frustration, la peur,…
.
11. As-tu acheté mon livre ? Pourquoi ?
Non ! Parce que ce mois-ci, sixième mois de mon congés parental, mon compte en banque me fait vraiment la gueule… Heureusement pour lui (pas pour moi) je reprends le boulot très vite. Mais comme tu as pu le comprendre, j’ai hâte de le lire !

Une réflexion sur “Ses questions, mes réponses. [ Liebster Award ]

    • Maman Plume dit :

      Je suis allée voir sur ton blog car je ne connaissais pas du tout le swap. C’est une super idée et j’aurai aimé y participer mais là mon compte en banque me fait vraiment vraiment la gueule… Alors pour le prochain peut-être, avec plaisir !

  1. Cendra dit :

    C’est cool d’avoir pu en apprendre encore un peu plus sur toi <3
    C'est marrant, concernant la peur, moi c'est le contraire, je n'ai pas été stressée pour ma grossesse, c'est après la naissance de mon fils que le stress de "maman" m'a attrapé.

  2. Céline dit :

    J’adore ce qui transparait dans tes réponses : un vrai plaisir, voire même une fierté, pour le chemin que tu as parcouru ! Je pense encore davantage que nous nous ressemblons. J’ai amorcé le même travail sur moi-même que toi. Non pas parce que j’avais reçu une éducation qui m’a dévié mais parce que…

    « Tu partais de loin, niveau colère ! »
    Quoi ? Comment ça tu lis par dessus mon épaule François ? Non mais eh, je voulais pas dire ça !
    « J’arrête, ça va. »
    Oui, j’espère bien. Si tu veux commenter, fais-toi un compte wordpress, non mais !

    Donc, je disais : parce que je me rendais compte que ces violences, ces mauvaises habitudes, mon idiotie, étaient là, sur moi ! seulement lorsqu’elles me quittaient enfin. Je me disais : « Quoi ??!! Moi, si extraordinaire et intelligente et tout, j’avais ça sur moi ? » Ca me dégoutait.

    Interdire la tapette à mouche ?? Peux-tu m’expliquer pourquoi ?

    Et merci beaucoup pour cette formidable publicité pour mon livre ! J’espère que tu voudras toujours en faire la promotion une fois que tu l’auras lu 😀

    Bisous !

    • Maman Plume dit :

      C’est drôle je n’arrive pas à t’imaginer « colérique », c’est ce que je me dis en lisant ton article justement. Tout a l’air si naturel, et quelque part c’est rassurant de se dire que c’est au début pas si facile pour tout le monde.
      Euh, pour la tapette à mouche je trouve ça juste… Dé-gueu-lasse ! Et puis j’ai mon chat, même si il lui faut plusieurs heures, voire jours, pour tuer une mouche !
      Bisous 😉

Laisser un commentaire