Quand bébé ne fait pas ses nuits.

59154111

Quel parent ne s’est pas posé cette question simple :

Mais pourquoi mon bébé ne dort pas ? 

Putain de bordel de merde !

Ma fille a fait ses nuits très tôt. Dès les premières semaines elle espaçait plus les biberons la nuit que le jour et très vite elle nous faisait des nuits magnifiques de 19h minimum à 9h maximum. Ouais le rêve ! Quelques réveils pour la sucette de temps à autre certes, mais rien de plus. Mais ne partez pas en criant « Et en plus elle le dit ! » car depuis ses 8 mois les choses ne sont plus les mêmes… du tout !

marvineriksen

En septembre, j’ai repris le travail et il en a été terminé de nos nuits idylliques.  J’ai commencé à la faire garder, je n’étais plus collée à elle toute la journée mais au travail, stressée de la laisser et contrariée de ma reprise compliquée. Bref je pense qu’elle l’a senti et lui faire subir ce changement (et mon stress) au moment même de l’angoisse de séparation n’était pas la meilleure des idées. Mais j’avais pas trop le choix de toute façon.

Depuis donc, nos nuits sont entrecoupées de pleurs. Elle n’a pas soif, elle n’a pas faim, elle n’a pas la couche sale, elle n’a pas mal,… Alors quoi ?

Elle a besoin de câlin

Un de ses premiers mots d’ailleurs, ça alors !

Un peu culpabilisant non ? Son bébé qui se réveille parce que sa maman ne lui fait plus assez de câlin, ça me brise le cœur ! Parfois elle se rendort illico dans mes bras et je peux la recoucher. Parfois elle se rendort illico dans mes bras et se réveille illico dans son lit et c’est parti pour une bonne heure d’allers retours de notre lit au sien. Et parfois elle ne se rendort pas mais ne pleure pas non plus : elle me regarde, pendant plus d’une heure elle me fixe dans l’obscurité de la nuit et non, à 3h du matin c’est vraiment pas mignon !

20160101_183436

Mon bébé arapède

Lors du rdv chez le pédiatre je lui ai demandé si c’était normal à son âge encore. Après un « elle a besoin de votre présence » mais ça, je m’en doutais, sa réponse vachement positive a été :

« Un bébé, passé 3 mois, n’a plus de raison de se réveiller la nuit« 

Et vlan ! J’ai tenté de creuser un peu pour avoir LA solution et il a fini par me dire avec un petit sourire « Tant que le bébé sait que si il pleure on vient le prendre, il pleure« . Et re-vlan ! Face à ce manque d’aide de mon pédiatre, j’ai cherché à tête reposée (oui elle a dormi une nuit complète) à comprendre le pourquoi du comment.

Elle se réveille la nuit pour un ou des câlins. Elle a besoin de câlin. Oui et ? Bin rien justement ! Elle a simplement besoin de câlin comme tout le monde. Vous ne vous êtes jamais réveillé(e) en ayant froid, en étant un peu contrarié(e), triste ou simplement en manque de câlin ? Vous ne vous êtes jamais collé(e) à votre chéri(e) en pleine nuit pour sentir sa chaleur et vous rendormir ? Alors imaginez un bébé à qui on enlève sa maman du jour au lendemain et qui sent qu’elle n’est pas bien en plus !

Je ne la laisserai pas pleurer jusqu’à épuisement comme on me le conseille.

Je crie la nuit, je m’énerve car j’ai sommeil et que je suis fatiguée physiquement et moralement de mes journées, je ne suis pas la mère que j’aimerai être la nuit, je suis brusque et méchante : tout le contraire de ce que je suis en journée. Mais je ne la laisse pas s’époumoner. Tant pis si ça dure plus longtemps. Ma fille a besoin de notre chaleur, elle ne fait pas de caprice : elle se réveille en ayant besoin de nous. Elle sait se rendormir seule car je l’entend parfois, elle s’endort seule la journée aussi d’ailleurs.

Bébé dort

Quand elle s’endort en jouant.

Me dire qu’elle a besoin de notre chaleur plutôt que me dire qu’elle m’empêche de dormir.

J’essaie de la comprendre, de voir ce qu’elle peut ressentir, de me décentrer de moi-même et de ma vision de maman épuisée. Quand j’arrête de me dire « qu’elle me rend folle » ou « qu’elle m’empêche de dormir » je suis plus posée et plus disponible pour elle.

J’ai réussi il y a deux jours à la rendormir (deux fois en une nuit…) juste en la câlinant dans son lit, donc sans la prendre, et en lui parlant doucement. Je retenterai cette technique en espérant qu’elle fonctionne et qu’elle demande moins de câlins la nuit. Parce que putain j’en peux plus !

Et vous, comment sont vos nuits ? 

Comment agissez vous avec bébé la nuit ?

Une réflexion sur “Quand bébé ne fait pas ses nuits.

  1. lebazardelaura dit :

    Garance commence aussi à nous faire ce genre de chose. Elle se réveille en pleurant la nuit, je la prend, elle se met contre moi, prend son pouce et referme les yeux, je la repose et …. tout comme toi, elle se remet à pleurer. Parfois ça dure une demi-heure ou plus. Du coup, je la met entre deux juste quelques minutes dans le lit, elle nous regarde, sourit et normalement, je peux aller la recoucher sans cris (normalement). Elle est rassurée. Elle vient d’avoir 8 mois, c’est pile l’âge de l' »angoisse de la séparation » … Et ce n’est pas fini, on déménage dans 1 mois et demi et j’ai un entretien cet après-midi pour un travail qui ne m’emballe pas trop .. Niveau de stress de la maman au top 🙂
    Bon courage à toi et n’hésites pas à réveiller le papa s’il fait semblant de dormir 🙂
    Bises
    Laura

    • Maman Plume dit :

      Aïe c’est toujours difficile ce genre de changement… Mais avec beaucoup d’amour et de patience les choses devraient bien se passer 😉
      Ma technique du câlin dans son lit marche pour l’instant (2 nuits c’est pas non plus une certitude) et ça réduit pas mal le temps pendant lequel je m’en occupe la nuit. Bon après je l’entend ronchonner en s’endormant et je ne me rendors plus… Mais c’est une autre histoire 😉
      Bon courage pour tout ça.
      Bises, Elsa.

  2. eofdcjuf dit :

    Le mien n’a jamais fait ses nuits (quelques unes par ci par là!), et après un an sans nuit réelle, je peux t’assurer que la nuit, je ressemble plutôt à Mr Hyde, je déteste ça, j’en ai honte, mais vraiment la nuit, j’ai envie de le secouer par moments (promis je l’ai jamais fait!). Le sommeil est un sujet très sensible pour moi (tiens tiens!) et j’avoue que je ne gère pas du tout la fatigue la nuit…
    Sinon, je me suis rendue compte qu’en fait très peu de bébés font leur nuits, les parents disent oui oui il/elle fait ses nuits, puis on apprend qu’en fait ledit parent doit retourner voir son bébé chaque heure de la nuit pour remettre la sucette par exemple, et beaucoup de bébés qui faisaient leurs nuits à un moment arrêtent de les faire. Bref, comme me disait mon médecin (ce saint homme), mais qu’il ne dorme pas la nuit, c’est votre problème à vous, pas le sien, un enfant n’est pas fait pour dormir la nuit, ni pour dormir d’une traite, alors certains arrivent à certains moments à se rendormir, d’autres pas, et ne vous inquiétez pas, quand il aura 15 ans, il dormira jusqu’à midi comme tout le monde! »
    Tout ça pour dire que oui, le manque de sommeil c’est dans le pack bébé pour la très grande majorité d’entre nous. Donc on peut effectivement faire comme ton pédiatre dit et dresser l’enfant en le laissant pleurer, ou, on peut prendre en compte les besoins physiologiques du petit, et être des parents présents.
    Ne te culpabilise pas, je ne suis pas médecin, mais je ne pense pas du tout que la peur de la séparation ou ta reprise soit en cause, ça doit surtout être une sorte de développement normal (tous les petits qui faisaient leur nuits on arrêté vers 7-8 mois), souvent avant la phase d’angoisse de séparation. Après je ne suis absolument pas médecin hein, mais dans mon cas, bébé n’a jamais aussi bien dormi que quand il vivait dans mes bras vers 8 mois.
    Voilà pour mon expérience, désolée si j’ai l’air de donner des leçons (je n’arrive pas à me relire), je n’oserais pas, vu ce à quoi ressemblent mes nuits 😉
    Bon courage en tous cas!
    Bises

    • Maman Plume dit :

      Merci beaucoup pour ton commentaire !
      J’adore la réponse de ton pédiatre beaucoup plus positif que le mien ! 😉
      Effectivement elle finira par dormir beaucoup trop quand on lui demandera de bouger ses fesses pour aller au lycée !! (et on lui rappellera nos nuits à nous, hi hi).
      C’est vrai que peu de bébés dorment et ça rassure un peu de savoir que « son cas » est loin d’être unique.
      Je continuerai de la noyer sous les câlins tant qu’elle a besoin car je ne perçois pas de l’élever autrement.
      A bientôt et bon courage à toi aussi !
      Bises.

  3. chinesekoalas dit :

    Bin ici jamais de nuit complete, je n’ai meme pas cet espoir ! Pour moi le principal c’est qu’elle s’endorme seule, sans pleurer, j’avoue trouver un truc mais depuis le retour des dents je peux passer 1h a la bercer … 🙁

    • Maman Plume dit :

      Ah oui d’où le besoin de camilia ! Il y a des périodes plus difficiles que d’autres… Se souvenir que c’est une période me fait du bien dans ces moments là : ça me rappelle qu’il y aura (bientôt ?) une fin 😉
      Bon courage.

  4. doublerose dit :

    Ce témoignage me renvoie à ce que je vis. Ma numéro2 se réveillait encore toutes les 3h quand j’ai repris le boulot…mais avec la reprise c’est passé à un réveil toutes les heures…Je n’en pouvais plus. Et je n’en pouvais plus non plus d’entendre les conseils des uns et des autres.
    Voici de que j’ai fait :
    j’ai donné les tétées qu’elle réclamait. Et un jour où vraiment j’étais à bout, j’ai laissé pleurer. 2h30…autant dire que j’étais encore plus à bout après, mais les jours suivant elle a espacé les réveils. ceci dit à 2 ans, nous avons toujours 1 à 2 réveil par nuit.

    voici ce que je conseille : suis ton instinct. il n’y a pas de « bonne solution ». Il y a vous et un bébé qui a visiblement pas mal besoin de câlin et des angoisses de séparation. Ne te dis pas « il faut faire ça ou ça ». Dis toi « qu’ai-je envie de faire? » : si la réponse c’est « la caliner des heures », fais le. Si la réponse c’est « je suis hs, je vais dormir avec des boules quies et qu’elle hurle » fais le. Si tu penses que vous avez besoin de plus de temps ensemble le soir et donc de la coucher plus tard, fais le.

    je ne dirai pas que cette solution permet d’en finir avec les nuits pourries…mais elle permet à chacun de retrouver une sérénité et de ne pas en plus passer ses journées à culpabiliser sur le thème « est-ce que j’ai la bonne solution? ». Et quand déjà on culpabilise moins, on se sent mieux. Et le cercle vertueux commence 🙂

    Bon courage en tout cas. La privation de sommeil est une réelle torture…

    • Maman Plume dit :

      Merci pour ce commentaire vraiment positif et rassurant (et une maman a vraiment besoin qu’on lui rappelle de se faire confiance ^^).
      Je n’arrive pas à la laisser pleurer, mais si comme toi je ne dormais pas du tout je pense que je verrais les choses autrement !
      Pour l’instant ma méthode de câlin dans son lit fonctionne donc je vais continuer comme ça et effectivement si elle pleure vraiment je la prendrais pour lui faire un câlin dans mes bras.
      A bientôt !

  5. Blanche dit :

    Je me retrouve complètement dans ton billet! Gustave (bientôt 14 mois) nous fait la même depuis ses 6 mois (et sa 1ere dent…) alors qu’avant il faisait ses nuits.
    On prend notre mal en patience, on lui fait de gros câlins même si des fois j’ai envie de lui crier dessus quand il se réveille pour la 3eme fois et qu’il met 1h à se rendormir.
    La nuit dernière il a fait une nuit complete… le bonheur!

    • Maman Plume dit :

      On les apprécie nos nuits complètes 😉
      Voilà deux nuits où je ne la prend pas et la laisse se rendormir en ronchonnant après un petit câlin dans son lit. Je suis plutôt satisfaite, pourvu que ça dure 😉

  6. mouflettesblog dit :

    Coucou! Quand bébé se réveille le nuit, je fais semblant de dormir pour que ce soit papa qui se lève la bercer 🙂 J’avoue que depuis qu’il connait ma technique, je dois aussi y aller. Parfois, je la prends et je la laisse se rendormir sur moi. Et si vraiment elle ne veut pas, ce qui est souvent la cas en ce moment, la prends dans notre lit. Je le regrette à chaque fois car notre nuit se termine là. Elle prend toute la place. Je n’ai pas de bonne solution…:)

    • Maman Plume dit :

      Ah je ne savais pas les mamans utilisaient aussi cette technique ! Moi je suis souvent réveillée avant même qu’elle ne pleure donc je me lève avant même que le papa comprenne ce qu’il se passé ! On la mise dans le lit deux fois et on n’a pas non plus réussi à dormir… faudrait un lit king size 😉

    • Maman Plume dit :

      Merci, on a essayé deux fois : la première fois je n’ai pas fermé l’œil, la seconde c’est son père qui n’a pas dormi !
      J’avais songé à mettre un lit près du nôtre le temps que ça aille mieux mais les nuits sont bien meilleures depuis que je ne la prend plus aux bras ! Ouf !
      Bises.

  7. Maman Chocolat dit :

    Super le pédiatre … moi non plus je ne saurais pas le laisser pleurer !
    Courage pour les prochaines nuits, j’espère que le fait de « simplement » la câliner dans son lit portera ses fruits <3

    • Maman Plume dit :

      Pour l’instant ça marche ! Cette nuit elle a insisté et j’ai du rester 30 minutes à côté d’elle à la câliner. Elle pleurait dès que je sortais… Puis elle s’est endormie tranquillement avec moi à côté. Sinon les autres nuits c’était vraiment beaucoup plus rapide !
      En tout cas on est passé de plusieurs réveils à un seul par nuit et c’est déjà beaucoup ! 😉
      Merci, bises.

  8. summergirlav dit :

    Il n’y a pas pire que le manque de sommeil, on se transforme dans ces moments-là et malheureusement pas de solution miracle, souvent le papa n’entend rien ou pense que si maman n’y arrive pas il ne fera pas mieux alors que parfois on est tellement stressées que le papa apporte du réconfort et du calme. Peut-être une piste à essayer…

    • Maman Plume dit :

      Pour l’instant grâce au fait de ne plus la prendre les réveils sont passés de plusieurs à 1 seul par nuit. Pourvu que ça dure !
      Merci du conseil mais quand le papa y allait elle hurlait dès qu’elle me voyait : il fallait qu’il aille dans le salon pour ne pas qu’elle me voit. Pas top…
      Bises.

  9. oS dit :

    Bon, je vais passer pour la mauvaise mère mais tant pis!!

    Tu dis que tu es « méchante et brusque » la nuit… Ne vaut il mieux pas dans ce cas apprendre à ton enfant une bonne fois pour toute que la nuit tout le monde dort, même ses parents? Les câlins, on les fait au réveil ou au coucher 😉

    Je crois qu’on sous estime nos enfants, leur compréhension et leur capacité à répondre seul à certains besoins.

    Je suis maman de jumelles de 15 mois bientôt.
    Elles étaient minuscules (1kg900) à la naissance et donc on pris de tous petits biberons pendant des semaines jusqu’à 4x chacune par nuit… L’horreur!
    Et puis est venu le moment où elles n’ont plus eu besoin de manger la nuit (4 mois pour l’une 6 mois pour l’autre!). Mais elles continuaient à nous réveiller la nuit pour la tétine ou autre… Jusqu’à la visite du 9eme mois où le médecin nous a dit « stop, arrêtez de vous lever, aidez vos filles en leur apprenant à se rendormir seules et surtout en vous reposant! »

    Et bien cela a été radical!! La première nuit elles se sont réveillées, comme d’habitude. Mais nous avons attendu 5 min avant d’y aller. Nous leur avons expliqué que maintenant nous ne viendrons plus la nuit. Que tout le monde faisait dodo.
    Et nous nous y sommes tenus!
    Et en quelques jours à peine les réveils nocturnes étaient terminés!!!
    Alors il arrive qu’elles pleurent. Mais nous attendons minimum 5 min avant d’y aller. Et si cela continue, nous y allons (mon mari ou moi) pour vérifier que tout va bien (fièvre? Douleurs dentaires? Froid? Couche sale?). Si tout va bien alors c’est dodo!! Et si il faut on les laisse pleurer (mais cela reste rare, max 1 fois par mois).

    Alors je n’hésite pas: si j’ai le moindre doute sur une éventuelle douleur, je dégaine le paracétamol.

    Elles font des nuits de 12 à 13h le week end!! Sans qu’elles pleurent une seule fois et donc sans que nous ayons à nous lever. La semaine c’est 19h45-6h30 car nous travaillons.

    Comme toi j’ai repris le boulot en septembre, les filles avaient 10 mois 1/2.
    10 mois 1/2 collées à leur maman.
    Mais la nuit on DORT! On ne fait pas de câlin.

    Enfin, c’est comme ça que nous avons trouvé notre équilibre. Et au réveil tout le monde est reposé et serein!
    C’est quand même mieux non??

    • Maman Plume dit :

      Oh non tu ne passes pas pour une mauvaise mère ! Une maman de jumelles comme je t’admire (et t’envie oui même si je suis sûre que c’est hyper fatigant).
      Oui le fait d’être plus froide la nuit n’est pas une mauvaise chose, mais je me trouve un peu méchante quand même… Elle a besoin de moi et ne cherche pas à m’embêter… Mais effectivement elle comprend aussi que la nuit je ne suis pas disposée !
      J’ai depuis maintenant une semaine réussi à ne pas la prendre. Il n’y a que cette nuit où elle a insisté et où j’ai du rester 30 minutes avec elle à côté de son lit. Du coup je suis passé de plusieurs réveils par nuit à un seul.
      Je n’arrive vraiment pas à la laisser pleurer, mais je me doute qu’avec deux la question ne serait pas la même et il me serait bien plus compliqué de répondre à toutes les demandes de la même façon !
      Ma fille a quasiment les mêmes nuits que les tiennes et quand il n’y a pas de réveils nocturnes c’est vraiment le top !
      Merci pour ton passage ici 😉
      Bises.

Laisser un commentaire