Ne sois pas la première, ma fille.

bébé lit

En élevant ma fille selon nos principes, je me rends compte que nos choix sont jugés et critiqués régulièrement.

J’en ai parlé plusieurs fois ici déjà. Si j’ose dire que je suis contre les violences éducatives ordinaires on me demande si le papa est d’accord avec ça et on me met en garde contre une future enfant capricieuse et qui nous manquera de respect… Si si !

Les écrans déconseillés avant 3 ans, je note et j’applique. Bien sûr que comme tout le monde, lorsque j’en peux plus de fatigue physique ou morale et/ou que mademoiselle pleure beaucoup (malade, mal de dents,…) je m’assois sur le canapé avec elle la télé allumée et m’offre quelques minutes de repos.

Mais lorsque je dis non, elle ne connait ni le dessin animé la maison de Mickey ni celui de Pegga Pig a 15 mois alors qu’elle aime bien lire en revanche, j’ai entendu plusieurs fois :

Tu ne veux pas en faire une intello quand même ?

Alors non, rassurez-vous (ou pas), je ne veux pas faire quoique ce soit de ma fille. Je veux qu’elle soit elle-même et le lui permettre en lui offrant la possibilité de grandir et se construire du mieux possible et avec le moins d’entrave possible.

1157210_3_533a_des-enfants-devant-des-televiseurs-en-2013-u_e359feace028cc08401f475080de327a

Si la télé est déconseillée, je ne la met pas devant. Pourquoi chercher plus loin ? (pourquoi la télé est déconseillée avant 3 ans ?)

En revanche la musique et les livres la rendent joyeuse : il faut voir comme elle rit quand on danse et quand les intonations changent lors d’une histoire ! Elle aime « lire », elle s’assoit dans son petit fauteuil, prend ses livres et les feuillette en silence, c’est beau à voir. Parfois elle nous les amène pour qu’on les lui raconte et prend un réel plaisir à nous écouter. La musique développe son plaisir de partager (on danse ensemble), sa motricité, son sens musical, etc. Les livres développent quand à eux sa curiosité, son goût de la lecture, son vocabulaire, etc.

Certes, si on allume la télé elle aime aussi : elle s’assoit devant et regarde avec plaisir. Elle rit si ça rigole, elle montre le chat de la publicité avec enthousiasme… Mais nous éteignons la télé lorsqu’elle la regarde car elle est ailleurs : zéro interaction possible, elle est littéralement absorbée.

Elle apprend à signer, mais elle n’est pas muette !

pipelette de mère en fille

Non ma fille n’est pas muette, loin de là ! Mais si apprendre à signer peut lui permettre d’exprimer des choses qu’elle ne sait pas dire, ça lui permet aussi (et à moi en même temps) d’apprendre à communiquer autrement et à s’ouvrir aux autres. J’aimerai beaucoup apprendre à signer (réellement, pas seulement les mots que j’apprend pour ma fille) car je trouve que c’est un frein et j’ai honte de ne pas comprendre et  ne pas savoir m’exprimer avec mes rares clients sourds-muets, honte de les renvoyer à leur handicap en ne sachant communiquer avec eux. Donc pour son bien à elle, pour notre complicité, pour son avenir justement en espérant la sensibiliser, je lui apprend quelques signes. Mais pas pour qu’elle soit la meilleure, non !

Tu as déjà acheté un pot ? C’est trop tôt !

regles-apprentissage-proprete-3

Oui, c’est peut être trop tôt. Mais elle me signifie vaguement et de plus en plus souvent que sa couche est sale. Elle vient avec moi aux toilettes aussi et j’ai envie de mettre à contribution la mort de mon intimité pour la mettre sur son pot. Non je fais pas ça pour qu’elle soit propre avant les autres, je fais ça pour qu’elle soit propre lorsqu’elle en sera capable et pas lorsqu’on en aura besoin (rentrée scolaire).

Je ne souhaite pas qu’elle soit la meilleure.

Être la meilleure implique beaucoup trop de contraintes : être triste de ne pas l’être de temps de temps, avoir peur de ne plus l’être, ne pas savoir prendre plaisir à faire les choses car il faut qu’elles soient parfaites, avoir peur de décevoir sans cesse, être effrayé par l’échec…

Donc je ne souhaite vraiment pas qu’elle soit la meilleure, je souhaite qu’elle fasse les choses avec plaisir et du mieux qu’elle peut, qu’elle veut. Apprendre et grandir doivent être source de plaisir et non d’angoisses et de frustrations.

Je souhaite de tout cœur qu’elle sache apprécier ce qu’elle fait, ce qu’elle accompli, qu’elle soit fière de ses réussites et qu’elle se relève plus forte de ses échecs, qu’elle sache puiser au mieux dans ses capacités.

Je ne veux pas qu’elle soit la meilleure, mais le meilleur d’elle même.

bébé dessine

Une réflexion sur “Ne sois pas la première, ma fille.

  1. Morizot dit :

    Quand je me prends des remarques sur l’éducation de ma fille, ça me passe souvent au-dessus car on est tous différents.
    Quand je la vois signer et surtout quand je vois que cela nous permet de communiquer sans encombre, c’est juste super. Quand je la mets sur le pot, parce qu’elle me dit Pipi, bah je vais pas bannir le pot parce qu’elle a 16 mois ou moins. Moi je pense qu’en tant que parents nous sommes là pour guider les enfants tout simplement, et si elle doit être la meilleure alors ça sera sans pression de notre part.

    • Maman Plume dit :

      Nous avons exactement la même vision des choses 😉 Chaque enfant est unique et il faut respecter son rythme plutôt que l’âge mentionné dans les livres.
      Bises.

  2. Mam'Weena dit :

    Je suis bien d’accord !! L’important, ce n’est pas d’être le meilleur, c’est de donner le meilleur de soit-même et d’en être heureux ^^.
    Et je plussoie, je regrette vraiment de ne pas connaître la langue des signes et de ne pas avoir appris à signer avec mon aîné : il a 18 mois, est très moteur mais pour l’instant, ça bloque un peu sur le langage, on sent qu’il essaye, il « parle » beaucoup dans sa langue, nous montre les choses, adore les imagiers et semble frustré quand on ne le comprend pas …
    J’essaye de trouver des ateliers par chez moi pour m’y mettre avec le second qui arrive dans quelques mois, parce que je trouve ça difficile seule.

    • Maman Plume dit :

      Tu as aussi les cours par internet si tu es trop occupée. Sinon je trouve que les livres sont pas mal (j’ai Signe Avec Moi) que je complète avec des vidéos pour les comptines ou les imagiers Kestumdis.
      Certains enfants préfèrent attendre de bien maîtriser les mots avant de parler : ils ne disent rien puis ne font que parler ! Et puis il ne peut pas tout apprendre d’un coup ce petit bout, chacun son rythme 😉
      Bises.

  3. Summer Girl dit :

    Je me retrouve beaucoup dans ta manière de voir les choses, fais ce qu’il te semble bon pour ta fille, de toute façon quoique tu fasses tu auras toujours de « meilleurs parents » qui savent tout faire mieux que les autres 😉 une amie a une fille de 18 mois qui est déjà propre donc n’écoute que toi.

    • Maman Plume dit :

      Je pense que chaque enfant (et chaque parent) est différent. Il me semble donc important d’adapter les apprentissages en fonction des enfants sans attendre qu’ils aient « l’âge ».
      Merci, bises.

  4. lebazardelaura dit :

    Les gens sont vraiment chiants. De toute façon, quoique l’on décide ou que l’on dise, on sera critiqué ou mise en garde, ils ne peuvent pas s’en empêcher, c’est la nature humaine. Je suis d’accord avec toi sur tous les points, et je pense qu’être la meilleure ne doit certainement pas être la place la plus agréable et la plus belle dans une vie 🙂
    Bises
    Laura

    • Maman Plume dit :

      Merci Laura !
      Je pense qu’il est nécessaire de prendre plaisir à faire les choses au lieu de vouloir être mieux que les autres. J’essaie de lui apprendre ce qu’elle semble prête à comprendre et apprendre. Je ne me fis pas aux autres mais uniquement à elle. 🙂
      Bises.

  5. Marine dit :

    Hello ! Dis, comment tu gères l’apprentissage de la langue des signes ? J’ai tenté aussi d’en apprendre quelques-uns à mon mini. Au final je trouve que, puisque pas naturel chez moi, c’est un vrai effort ! Je suis prête à le faire bien sûr mais je me dis qu’il doit y avoir des astuces pour que ça rentre davantage dans le quotidien ?

    • Maman Plume dit :

      Bonjour,
      Ce n’est pas facile car je travaille la journée… Je ne suis avec ma fille que le mardi et le dimanche et quelques soirs par semaine. Du coup ça avance tout doucement… Au début ce n’était pas naturel, je faisais les signes après avoir dit le mot, je me reprenais. Mais à force les mots couramment utilisés je les signe sans réfléchir, parfois même quand elle n’est pas là. Il faut du temps, pour toi et pour ton bébé 😉
      Ensuite, je me suis créée un petit « mémo » que je garde dans mon téléphone et que je voulais imprimer pour mettre au mur (j’ai oublié…). Tu as la boutique du site Kestumdis aussi qui propose des visuels sympas sous forme d’imagier ou de poster (j’ai celui des animaux qui m’a permis d’en retenir pas mal).
      Prends ton temps, c’est la seule vraie recette 😉

  6. Moineau dit :

    Ouahou, y’a des gens pour qui être « intello » est donc une tare ? Nos enfants seront plus heureux s’ils sont incapables de réfléchir ? OmG OmG OmG ! Je n’ai jamais entendu cette réflexion, pourtant on a un peu le même fonctionnement ici (en fait on n’a pas de télé, on a l’ordi pour regarder des dessins animés le week-end et pendant les vacances !). Ça me sidère que des gens considèrent négativement qu’un enfant ait le goût de la lecture…

    • Maman Plume dit :

      Ce qu’ils considèrent négativement c’est plus le fait qu’on fasse différemment. Peut être se sentent ils jugés vis-à-vis de leurs propres comportements avec leurs enfants lorsque je dis que je ne souhaite pas qu’elle regarde la télé ?
      Si je me sens comprise et « normale » grâce à ce blog et à ce que je lis sur le web, dans la vie de tous les jours je suis un peu un ovni… C’est étrange ! 😉

Laisser un commentaire