Parentalité

Mon koala, tu as un an déjà.

J’ai beaucoup de mal à réaliser que tu as déjà un an. Qu’à la même date l’an dernier j’étais en train de te donner la vie. Je n’oublierai jamais ce moment-là où j’ai enfin vu ta bouille. Je t’aimais avant de te voir, mais mon cœur a explosé et mes angoisses se sont envolées au moment où nos regards se sont croisés.

Je suis fan de toi, un peu comme une groupie. J’aime te regarder grandir, t’observer expérimenter et m’apprendre à lâcher prise. Tu es si différente de ta sœur et pourtant tellement semblable !

Comme elle, tu es une vraie glue, d’où ton surnom de koala qui te va si bien. Tu t’accroches à moi sans cesse, tu m’appelles, me cherches, ne dors que dans mes bras ou près de moi. Comme elle, tu es curieuse et j’adore ça.

Ta ténacité me fais rire et m’impressionne : quand tu as un objectif tu l’atteins, bravo. Tu tentes, tombes, recommences, rates, t’obstines et réussis. Quand je te regarde, j’ai l’impression que rien ne peut te résister.

Tu n’es pas une grosse dormeuse, dommage pour papa et maman… Pourtant tu te dépenses bien toute la journée ! Je te rappellerai tout cela ado ! 😉

Ton caractère se forme et s’affirme. Te confronter aux plus grands, ta soeur et petit S., te force à te faire une place, à t’imposer et tu es loin de te laisser faire ! Avec des grands « Oweuh ! » « Non non ! » et cris stridents, tu obtiens ce que tu veux des autres, coquine va !

Quoi de neuf a un an ?

  • Tu as fais tes premiers pas. Mais tu ne marches pas encore, tu t’entraînes chaque jour cependant.
  • Tu t’amuses à imiter les animaux et surtout Opi, notre chat.
  • En plus des « miaou » « ou ou » « meuh » et « rrrr » (une sorte de cochon ?) tu commences à parler : gâté, allo, taci (merci), dodo (ou doudou ?) et une sorte de « miam miam » pour manger,…
  • En même temps, je vois tes mains commencer à communiquer : tu approches ta main de la bouche pour manger, tu te touches la tête en disant dodo. Pourtant je ne signe pas beaucoup, mais j’essaie. Tu adores aussi faire coucou, tout le temps à n’importe qui.
  • Ton jeu préféré : escalader partout, fort heureusement je ne suis pas cardiaque…
  • Tu as enfin percé 2 dents. Pour ça tu as pris ton temps. Il y en a d’ailleurs au moins 3 qui sont en train de sortir en haut.
  • Tu as fait tes premiers dessins, si j’ose dire.
  • Maintenant, on a levé ton lit à barreau et tu dors comme une grande dans ton lit au sol. Vivement que tu t’y endormes seule d’ailleurs…
  • Les repas sont difficiles, tu voudrai manger seule tout le temps… Du coup tu fatigues vite et tu finis tes repas avec un biberon la plupart du temps.

Un an à quatre.

La logistique est sans cesse en mouvement, on s’adapte à toi, à ta sœur, à tout. C’est difficile parfois et ces derniers temps n’ont pas été de tout repos. Mais nos moments à quatre nous comblent de bonheur.

Joyeux anniversaire ma fille.

2 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :