Le retour des prophéties.

Si il y a bien quelque chose qui ne me plait pas concernant la grossesse, ce sont les prophéties qui l’accompagnent. Sachez-le futurs parents, vous allez y avoir droit. Allez, je vous livre celles qui m’ont marquées :

les prophéties moqueuses ou décourageantes (avec ou sans humour… ) :

Vous allez voir, fini les…

…nuits complètes !

…grasses matinées !

…soirées entre amis !

…moments en amoureux !

Chacun y va de ce qui lui manque le plus. Et vous, vous commencez à vous demander si vous avez bien fait de mettre en route ce projet fabuleux !

Les prophéties « conseils » :

Tu sais, tu risques d’être trop investie avec tes enfants et ton mari va être jaloux. C’est ça qui va vous séparer.

Tu es trop gentille, tes enfants t’en feront voir de toutes les couleurs !

Les prophéties « vis ma vie » :

Ton bébé sera comme son père… Tu ne vas pas dormir…

Ton bébé ne mangera pas bien, c’est normal.

Tu vas faire un baby blues, c’est obligatoire.

 

Les prophéties quand « bébé est arrivé » :

Tu n’as pas fait de baby blues ? ça va venir dans les mois qui viennent.

Elle fait ses nuits / mange bien / sourit beaucoup ? ça ne va pas durer.

Elle s’endort aux bras ? Elle ne s’endormira jamais seule…

Tu la portes trop, elle va marcher tard…

La langue des signes pour bébé ? Elle ne va pas apprendre à parler…

Vous ne la laissez pas pleurer ? Ouh la la ! Attention à l’enfant roi / aux caprices / à la manipulation. (Rayez les mentions inutiles).

 

Bref, des prophéties on en a eu de toutes sortes… Des positives rarement et des négatives souvent. Le problème, c’est que certaines font écho à nos peurs. Et je reste persuadée que certaines prophéties se réalisent parce qu’elles nous obsèdent et finissent par devenir une vraie épée de Damoclès.

Toutes les prophéties citées ici nous ont été faites. Mais rassurez vous, aucune ne s’est réalisée ! Ma fille a été un bébé très facile, un véritable bonheur. Évidemment il y a eu des hauts et des bas, des périodes plus difficiles, des moments d’incompréhension. On est juste comme tout le monde. Et non, le baby blues n’est pas venu, on peut y échapper !

Et puis les prophéties reviennent à l’annonce du second…

A peine le temps de se poser, de se dire que les gens racontent vraiment n’importe quoi, de réaliser que notre vie n’est pas la leur que… les prophéties reviennent !

Ta fille va te faire la misère avec un bébé ! Elle va être tellement jalouse…

Faites attention ! elle a été un bébé calme, le second sera une tornade !

Elle va lui apprendre toutes les bêtises, vous allez en voir de toutes les couleurs.

Ils vont dormir dans la même chambre ? Vous n’allez plus dormir…

Cette fois j’ai compris le truc ! Je souris bêtement. Mais, je pense que je finirai un jour par répondre ce que je pense vraiment au fond de moi :

J’ai confiance en nous, en notre couple, en notre façon de fonctionner, en ma fille et en l’avenir.

10 réflexions sur “Le retour des prophéties.

  1. Ange dit :

    Tellement vrai… Rajoute à ça les « il est 9h elle ne dort pas, elle est fatiguée laisse la pleurer »… « elle dort dans votre chambre (mais dans son lit), ce n’est pas bien elle be dormira jamais seule »… Et j’en ai d’autres en stock. Une fois que tu as fini les prophéties, tu as les reproche et là c’est très dûr de ne pas exploser… Et tu fais du vide autour de toi parce que tu en as marre de te battre et que tu préfères passer ton énergie à des moments de bonheur !!! Et il y en a tellement

    • Famille Plume dit :

      J’ai eu la chance d’avoir confiance en nous dès le début, ce qui n’est pas vraiment dans mon caractère, tu le sais… Du coup les prophéties et encore plus les reproches ne m’ont pas réellement touchés. Mais je sais à quel point ça peut détruire à une période où justement on peut manquer terriblement de confiance en soi, ou on a tendance à douter de tout et qu’on a besoin du soutien de nos proches…
      Faire le vide est parfois le meilleur des choix, même si ça peut être difficile. 😉

  2. Audrey dit :

    Les gens se permettent beaucoup sans gêne. Ils parlent parfois sans savoir et sans être forcément parents eux même. Les gens jugent sans savoir. Ils y aura toujours ces phrases la.. Moi ça me sidère 😥! Il y en a encore tellement pleins d’autres des phrases.. Il faut se fier qu’à nous et ne pas juger la population qui est autour de nous.

    • Famille Plume dit :

      Oui tu as raison. Même si je suis d’accord avec toi, se fier qu’à nous peut être difficile surtout lorsqu’on devient parent et qu’on a souvent besoin de réassurance… 😉 Disons que c’est plus facile lorsque tout se passe bien avec bébé !

  3. Maman Orange dit :

    C’est vrai. Mais il faut se dire que tout ça, sous couvert de « vouloir te prévenir, te protéger , lalala » même inconsciemment, ca fait écho à leur propre vécu, leurs propres peurs, leur propre histoire. Et leurs lectures aussi. Donc ça ne te remet pas toi en question! #accordtolteque xD
    Ici non plus j’ai pas eu de Baby blues pour mon fils aîné ! J’en ai eu un petit pour le deuxième en revanche. Mais chaque histoire est différente alors partager des expériences oui, faire des généralités sur son propre vécu, non ^^

    • Famille Plume dit :

      Je suis d’accord et reste persuadée que ces prophéties ne sont que leurs propres peurs / histoires. C’est d’ailleurs le cas pour la grande majorité de celles que j’ai citées. Mais je pense aussi que si j’avais douté de moi, de nous, j’aurai pris tout ça au sérieux et ça aurait pu abîmer notre petit cocon… L’entrée dans la parentalité n’est pas facile, je pense qu’il est important que les proches fassent attention à ce qu’ils disent. Qu’ils racontent leur histoire, bonnes ou mauvaises, est normal. Mais il faut veiller à ne pas éclabousser les autres ! 😉

  4. Picou dit :

    C’est sûr que si on tenait compte de tout ce qu’on nous prédit, on ne dormirait plus la nuit (et on ne ferait plus de bébés!). Chaque grossesse et chaque enfant est différent…Attendons de les découvrir avec de dresser des généralités, quand bien même elles s’avéreraient vraies!

  5. Mam'Weena dit :

    Et quand ils ne font pas des prédictions, ni des reproches, tu as aussi droit aux commentaires sur le développement … si seulement les gens voulaient bien se taire quand ils n’ont pas des choses empathiques à dire 😝

    • Famille Plume dit :

      C’est clair ! Une personne me disait régulièrement que ma fille parlait peu ou mal pour son âge, ça ne m’a pas inquiété parce que je savais que c’était faux. Mais une commerçante de mon quartier était inquiète parce qu’on lui avait la même réflexion… Il suffit qu’on n’est pas confiance, qu’on doute pour que ces petites réflexions nous fassent du mal ! Bref, j’ai pris un malin plaisir à dire à cette personne que le pédiatre trouvait qu’elle parlait très bien pour son âge ! Hi hi hi !

Laisser un commentaire