L’échographie de grossesse, avec ou sans l’aîné ?

Est ce une bonne idée d’amener le futur grand frère ou la future grande sœur lors de l’échographie ? Voilà une question que je me pose… Ma fille n’ayant que 2 ans (et 4 mois), je ne sais pas trop si cela serait plus positif que négatif… (Edit : après rédaction de cet article, je me suis fait un avis assez tranché ! évidemment, c’est uniquement le mien 😉 )

Le point positif :

Cela pourrait lui permettre de réaliser. Depuis qu’on lui a annoncé la grossesse, elle m’a demandé 2 ou 3 fois de lui montrer le bébé. La vue de mon ventre légèrement arrondi ne semble pas forcément la satisfaire.

les points négatifs :

Une échographie, c’est quand même assez moche non ? Les parents sont heureux de voir leur bébé, évidemment, mais ce n’est pas une oeuvre d’art ! Au risque de paraître insensible, j’ai un peu du mal à comprendre les gens qui s’extasient devant (hors parents ou famille proche). J’imagine le regard de ma 2 ans : on lui parle d’un bébé et elle voit à l’écran un machin en noir et blanc, parfois tordu, parfois informe,… ça ressemblerait presque à un cauchemar non ?! Et là, l’échographe veut nous faire plaisir en prenant une photo 3D et la masse informe se transforme en alien-malabar jusqu’à ce qu’il trouve le bon angle… Non vraiment, je ne tiens pas à ce qu’elle perçoive ce bébé à venir comme le prochain film d’horreur ! Mais c’est probablement mon côté insensible des échos qui parle…

Si les échographies sont des moments de rencontre aux yeux des parents, ce n’est pas le cas pour le médecin. Il se concentre, il cherche à voir tous les détails, il peut avoir des doutes ou des craintes, il réfléchit,… N’oublions pas que l’on est pas à l’abris d’une mauvaise nouvelle ou d’une inquiétude nouvelle. Mieux vaut peut être que l’aîné n’assiste pas à ça, non ? Je suis peut être pessimiste, mais j’ai vu une femme sortir en larmes d’une écho lors de ma première grossesse et je ne l’oublierai pas.

C’est loooong… Si ça peut être assez rapide, il suffit que bébé bouge beaucoup, soit trop calme ou mal positionné pour que ça dure longtemps. Plus tous les doutes que peut avoir l’échographe et qui vont rallonger ce moment. Alors un grand je dis pas, mais ma 2 ans calme pendant au moins 20 minutes (ou beaucoup plus) je n’y crois que très peu surtout chez un médecin.

A savoir :

Les échographes n’acceptent pas toujours les enfants car ils ont besoin de concentration. N’oubliez pas de demander lors de la prise de rdv plutôt que de devoir laisser le papa dehors avec l’aîné…

Alors comment l’aider à réaliser ?

Là, pour le coup, je suis preneuse de toutes vos astuces et histoires personnelles !

Mon avis sur la question reste encore vague :

  • Évidemment répondre à ses questions mais aussi ne pas lui en parler. Je ne parle pas de secret, on lui a expliqué et on en parle devant elle sans se cacher. Mais ce que je veux dire c’est que j’attend qu’elle en parle d’elle-même.
  • L’impliquer. Par exemple, hier je m’étais mise en tête de trouver un joli doudou et elle est venue se mettre à côté de moi en me demandant ce que je faisais. Je lui ai répondu que je cherchais un joli doudou pour le bébé et si elle voulait m’aider.
  • Ne pas l’exclure.  Pour reprendre le même exemple, elle a forcément voulu qu’on achète le doudou qui me plaisait pour elle. J’ai alors cherché la version peluche du doudou, je lui ai dit que si on achetait le doudou singe pour le bébé, elle aurait la peluche singe car elle est grande et parce qu’elle a déjà un doudou.

  • Plus simplement, je pense que mon ventre qui va grossir et s’arrondir va l’aider à réaliser. J’ai hâte qu’elle puisse sentir les coups et les hoquets pour que ça devienne un peu plus concret encore.
  • Les aménagements devraient d’ailleurs eux aussi l’aider à réaliser le changement à venir !
  • Acheter un ou deux livres traitant du sujet. Je n’ai pas encore fait le tour, mais voilà ceux que j’avais pris pour ma cousine : Et dedans il y a… et Et après il y aura… de Jeanne Ashbé. Je suis évidemment preneuse de tous vos bons conseils lecture !

Et évidemment, j’attend vos bonnes idées et retour d’expérience ! ♥

19 réflexions sur “L’échographie de grossesse, avec ou sans l’aîné ?

  1. Ligerienne dit :

    L’échographie est avant tout un acte médical, pour avoir eu plusieurs très mauvaises surprises jamais je ne prendrai le risque d’amener mon ainé a une échographie.
    Une fois j’ai du faire face à l’annonce d’une grossesse arrêtée alors que mon mari et mon fils étaient dans la salle d’attente, le médecin m’a alors demandé d’aller chercher le papa mon fils a donc suivi et nous avons organiser ma prise en charge avec un enfant de 2 ans sur les genoux…..

    • Famille Plume dit :

      Oooh… Dur. J’ai connu la peur et l’inquiétude dans le regard de ma fille (2 ans et 1 jours exactement…) lorsque nous sommes partis aux urgences en pleine nuit pour ma GEU. Aujourd’hui encore elle est inquiète dès que j’ai mal quelque part et prend soin de moi. Je ne prendrai pas le risque de lui refaire vivre ça et je te comprend du coup totalement ! Merci pour ton partage ♥

  2. mamanorange(ary) dit :

    Mon avis ?
    Nous avons fait l’écho des 5 mois (et annonce du sexe) avec Loupi, qui avait donc 2 ans et 3 mois. Il a tout à fait réalisé, et tout à fait compris où étaient les bras, les jambes. C’était un magnifique moment, et je suis heureuse de l’avoir partagé avec mon ptit bonhomme
    (et la plupart des échographistes ne préfèrent pas, en effet!)
    Je pense que faire l »écho des 3 mois avec l’aîné c’est difficile de visualiser… Et je pense qu’ils sont très malins et qu’ils comprennent, parfois plus vite que nous.
    A toi de voir ! Mais tu peux en effet l’impliquer autrement que via l’écho ^^ Et le livre de Fleurus « attendre un bébé » est super bien fait aussi (mon préféré du lot)

    • Famille Plume dit :

      De mémoire, je crois que l’écho à 3 mois et à 4 mois étaient les plus compréhensibles (oui j’en ai tous les mois…). On ne l’a pas amenée à l’écho des 3 mois, je ne me sentais pas et on attendait de savoir si l’accolement était enfin terminé et j’étais un peu angoissée. Dans 15 jours j’aurai celle des 4 mois où on voit bien le bébé de mémoire, c’est pour ça que je me suis posée la question. Y’a quelques points qui font que j’ai envie (comme vos retours positifs 😉 ) mais j’ai peur de sa réaction, de l’inquiéter pour rien, etc. Je la couve trop je crois !
      Je suis persuadée qu’ils comprennent très vite, mais ils comprennent parfois « à leur manière »… (et hop retour de mes inquiétudes !).
      Je vais voir ce livre, merci ♥

  3. Marie dit :

    Pour avoir eu une premiere grossesse compliquée (avec une découverte de handicap à 25 semaines, donc plutot tard), je n’aurais pas l’idée d’emmener un enfant à une échographie. Et si il se trouvait mêlé à une mauvaise nouvelle? Je me souviens que ma mère nous montrait les photos des échographies, c’est une meilleure alternative je trouve, histoire d’éviter les mauvaises surprises.

  4. Picou dit :

    Je t’ai déjà répondu en partie sur instagram, mais pour moi une écho, c’est seul(s). Pour des enfants aussi jeunes, déjà, un bébé, c’est abstrait, mais comme tu le soulignes, même pour nous adultes une écho c’est obscur et bizarre! Alors comment pourraient ils comprendre? Par ailleurs, ne serais tu pas un peu déçue, si finalement elle vient, et qu’elle ne montre aucune émotion? Je pense qu’à cet âge, c’est surtout en fin de grossesse qu’on commence à appréhender ce que va être le nouveau bébé. Et surtout, en vérité, quand le le bébé arrive! Je crois que tes idées sont les bonnes – lui expliquer, naturellement (d’ailleurs mon avant dernier article, s’il te tente, en parle! « les questions qu’on se pose avant un 2ème enfant…ça devrait peut être te parler!!) ; ne pas lui cacher les choses, l’impliquer (un peu – pas trop. Le doudou, c’est top!) ; ne pas trop changer ses habitudes, autant qu’on peut. Et puis discuter! pour ça les livres c’est top! En tout cas, je crois qu’il s’agit avant tout d’une décision personnelle, que vous devez prendre, avec ton mari, selon vos convictions à vous. (sinon – bravo, c’est un sujet intéressant et original!)

    • Famille Plume dit :

      Tu as raison, si sa réaction n’est pas celle qu’on attend on risque d’être déçus et on ne profitera pas l’écho comme on le voudrait : le papa devra probablement sortir et moi j’aurai (comme tjs lorsqu’elle est là…) l’attention fixée sur elle, même si elle est sage.
      J’ai découvert ton blog grâce à ton dernier commentaire, et évidemment j’ai lu cet article ! D’ailleurs merci car comme toutes les mamans je me pose ces questions et ton article est rassurant ! ça m’a fait du bien de le lire ! ♥

  5. Maman Nouille dit :

    Nous on a emmené notre ainé à deux échographies sur quatre, il devait avoir entre deux ans et deux ans et demi.
    Une fois, a a un peu énervée la sage femme qu’il fasse du bruit, pourtant il était super sage et jouait avec de petites figurines en chantonnant… mais à vrai dire, nous non plus on n’avait pas le droit de parler… Le grand frère n’a pas compris grand chose mais a aimé entendre les sons du battement cardiaque.
    Mais à vrai dire on n’a pas vraiment réfléchi. C’est juste que la probabilité impliquant que le le père et moi soyons disponibles et ne travaillant pas en même temps, implique presque automatiquement que notre grand est avec nous (en gros, soit je le garde , soit il est chez la nounou et je travaille).

    • Famille Plume dit :

      Et oui, les solutions de garde sont souvent limitées… La sage femme ne semblait pas très compréhensive.

  6. mamansurlefil dit :

    Je découvre cet article grâce à Picou Bulle ! et moi, je me suis faite avoir pour ma 2ème grossesse. Ce n’était pas vraiment un souhait mais nous n’avions pas trouvé de mode de garde pour ma fille, elle est donc venue avec nous à l’hopital pour la 2ème écho de son petit frère… Et elle n’a pas pu rentrer… Et donc le papa non plus ! J’ai donc appris seule que ce 2ème bébé serait un garçon… Un petit regret de cette 2ème grossesse (sachant qu’il n’avait déjà pas pu assister à la 1ère écho…).

    Bonne journée

    Virginie

  7. MissBrownie dit :

    Je n’ai jamais souhaité emmener mes enfants pour les échographies, même pour le dernier alors que les aînés avaient 6 et 5 ans. Nous avons préféré leur montrer les clichés des échographies, qu’ils ont trouvé moches car ils n’y comprenaient rien 😉
    Je trouve délicat d’emmener un enfant à une échographie car on n’est malheureusement jamais à l’abri d’une très mauvaise nouvelle (c’est arrivé à une amie très proche).

    • Famille Plume dit :

      C’est un choix très personnel effectivement. Certains n’imaginent pas de ne pas amener l’aîné, d’autres préfèrent ne pas le faire. Le mieux, comme souvent, est de s’écouter je crois ! 😉

  8. Sarah Ymum dit :

    Super sujet, car effectivement, on se pose tous la question… Quand il n’est pas interdit par l’échographiste d’amener les enfants évidemment !
    J’ai le souvenir pour mes petits frères et soeurs d’avoir attendu dans la salle attenante à l’écho, et d’avoir été appelée quand tout était OK… Et j’en garde un merveilleux souvenir ! (Mais j’avais déjà 11 ans).
    En revanche, pour ma part, j’étais tellement tétanisée par l’angoisse de la découverte d’un handicap, que je n’ai pas souhaité emmener mon ainée. Qui avait 2 ans et qui de toutes façons en plein terrible two, aurait été un handicap rien qu’à elle :-D.
    En tous cas, chacun est différent, je pense qu’il est bon d’avoir le choix, mais en anticipant les risques de la potentielle « mauvaise nouvelle ».
    Merci pour cet article original en tous cas !

    • Famille Plume dit :

      Oui je pense qu’on est les mieux placé(e)s pour savoir si nos enfants vont bien réagir ou moins bien. Vont ils bien se tenir ? Vont ils être impressionnés par les images d’échographie ? Comment gérer une mauvaise nouvelle,…
      Merci à toi pour ton commentaire !

  9. 30ansetmaman dit :

    Je partage ton avis… Les photos de l’échographie ne sont pas forcément très parlante pour une enfant de 2 ans… Et encore moins les photos 3D dont je ne suis vraiment pas fan 🙂
    Je trouve ton partage pour le doudou et les livres que tu as acheté vraiment top !!!! Elle va comprendre avec le temps ta petite princesse… En parlant avec toi… En voyant ton ventre s’arrondir… En parlant au bébé…
    Tu es à combien de SA… Tu t’es renseignée pour l’haptonomie ? Que tu pourrais faire avec le papa et avec ta princesse ?
    Je suis à 37sa et j’ai vu des enfants de maman enceinte parler à leur futur petit frère ou petite sœur… C’est tout simplement magique… Ils sont complètement connecté…
    Belle journée !
    Et merci à Picou bulle de m’avoir fait découvrir ton univers…

    • Famille Plume dit :

      merci à toi pour ton commentaire et bienvenue ici ! 😉
      On avait essayé l’haptonomie pour la première grossesse. Mais la dame était un petit peu trop perchée, ce qui a déplu au chéri. Et pour une première grossesse on s’était dit qu’une préparation classique serait pas mal.
      Je n’avais pas pensé à partager l’haptonomie avec ma fille mais c’est une excellente idée ! Si je pouvais je m’y mettrai cette fois-ci mais malheureusement le papa ne sait jamais à quelle heure il finit le soir et débute dans son entreprise : impossible de prendre des rdv à l’avance ! Dommage !
      Belle journée à toi aussi, bonne fin de grossesse et surtout belle rencontre à venir ! 😉

Laisser un commentaire