Ces moments là.

bébé fleursIl y a des jours difficiles, il y a des nuits courtes, il y a des moments d’énervement puis de regrets…

Mais il y a surtout ces moments-là, ceux qui se gravent dans mon cœur comme dans du marbre, ceux-là même qui me rendent fière d’elle, de lui, de nous, de moi.

Si il est normal de dire que je suis fière d’elle, c’est un peut-être un peu prétentieux de dire que je suis fière de nous et de moi… Non, c’est vrai, je ne vais pas m’en cacher. Je n’ai jamais eu de relation mère-fille saine et normale avec ma propre mère alors notre relation me rend réellement fière.

Peut être qu’un jour elle me reprochera tout cela en me disant que je l’étouffe, j’espère d’ailleurs qu’elle saura me dire « Stop » si je n’arrive pas à couper le cordon.

Mais en attendant, ces moments-là sont magiques : 

♥ Ces trop longues minutes à danser ensemble et à rire.

♥ Ces histoires que l’on lit ensemble et que l’on répète, ces passages qui la font toujours rire et ces livres qu’elle observe sagement.

♥ Ces moments où elle observe et pendant lesquels je vois qu’elle apprend. Et tout autant ces moments où elle tente de prononcer le mot qu’elle m’a fait répéter six fois, où elle tente maladroitement de signer « lapin » en se grattant la tête, etc.

bébé lit

♥ Ces fois où elle s’amuse à répéter : ce qu’on fait, ce qu’on dit. Aujourd’hui je lui ai mis l’air de la reine de la nuit (La Flûte Enchantée de Mozart) pour lui faire découvrir, elle a littéralement poussé des grands cris aigus pour la refaire et j’ai beaucoup rit.

♥ Toutes ces fois où elle s’endort paisiblement contre moi, en me regardant et en collant sa main contre moi (même si je râle quand elle ne s’endort pas dans son lit j’adore ça).

♥ Ces rires que l’on partage pour tout, pour rien.

chat à lunettes

♥ Ces fois où elle joue avec son père et rit aux éclats à tous ces jeux auxquels je ne joue pas.

♥ Ces moments où elle s’éloigne et joue seule, comme une grande.

♥ Ces fois où elle comprend trop bien ce que je lui dit. Je n’ai plus droit à l’erreur : si je dis qu’on va au parc, je n’ai plus le temps de faire autre chose avant !

♥ Mais surtout : notre complicité, notre relation presque sans heurt, nos regards, nos moments de tendresse, nos délires,…

Il y a des hauts et des bas. Il y a des moments plus difficiles que d’autres mais le bonheur est tellement grand dans ces moments-là que j’oublie tout le reste. Même après les journées difficiles il me suffit de me remémorer quelques moments de joie pour avoir envie de la retrouver, de regarder quelques photos pour avoir l’envie d’aller la bisouiller une dernière fois avant de dormir.

Je suis fière d’elle, de lui, de nous, de moi. Que demander de plus ?

papa

Laisser un commentaire