Apprendre à lire avant 6 ans, une vraie bonne idée ?

IMG_1608

Il y a peu, je suis tombée sur cet article : « 7 raisons d’apprendre à lire avant 6 ans« . Le titre parle de lui-même, cet article qui s’appuie sur la pédagogie Montessori nous donne de bonnes raisons d’apprendre à lire à nos bambins avant 6 ans.

Apprendre en s’amusant, pour le plaisir ou pour satisfaire la curiosité des enfants, je dis oui et mille fois oui. Pourquoi frustrer son enfant avec des « tu verras quand tu seras plus grand » si il est intéressé, si il a les capacités de comprendre ou de faire ?

Je trouve l’idée géniale, mais voilà que des questions se posent dans ma petite tête…

★ Comment se passe la scolarité des enfants qui apprennent plus tôt ?

★ Doivent-ils sauter le CP pour ne pas s’ennuyer avec toutes les conséquences négatives qui en découlent…?

★ Ne creuse-t-on pas un fossé entre ces enfants et leurs camarades qui apprennent à l’école selon les méthodes habituelles ?

★ Ce genre d’apprentissage n’est-il pas plus à conseiller pour les enfants qui font l’école à la maison ?

★ Les enfants ne seront-ils pas perdus en classe lorsqu’on va leur apprendre une nouvelle méthode de lecture ?

Certains d’entre vous ont-ils fait l’expérience de l’apprentissage de la lecture avant l’école ? 

Une réflexion sur “Apprendre à lire avant 6 ans, une vraie bonne idée ?

  1. Fanny dit :

    Je ne vais de réponse, puisque ma fille est à peine plus grande que la tienne, mais… Les réponses m’intéressent 😀.
    Perso, j’aimerais que ma fille ait des bases avant le CP, histoire de ne pas avoir à ingurgiter toutes les connaissances /méthodes d’un coup et qu’elle soit plus à l’aise. Donc, plus autonome, moins frustrée peut-être face à l’apprentissage et j’espère heureuse d’apprendre à lire et écrire !

    • Maman Plume dit :

      C’est vrai que l’apprentissage n’est pas trop ludique à l’école.. Je vois mon petit frère en Ce2 ne s’éclatais pas trop quand on lui faisait lire une suite de mot sans queue ni tête…
      Je pense que c’est à nous de leur faire aimer apprendre sans les forcer.
      Comme tu dis, on a encore le temps de voir venir 😉
      Bises.

  2. lafeelina dit :

    mes parents m’ont appris à lire avant l’école (souvent avec les paquets de gateau au petit dejeuner ou dans les livres d’histoire, sous forme de jeux) et tant mieux! Les méthodologies de l’école sont médiocres et mes cousins qui ont appris avec l’école ont eu beaucoup plus de mal que moi pour bien savoir lire…
    Parallèlement à ca je ne me rappelle pas avoir eu du mal à l’école avec la méthode apprise…

  3. Céline dit :

    J’ai moi même appris à lire et à écrire avant l’entrée au CP, avec mes parents. En m’amusant, sans réelle pédagogie. En les imitant, en lisant les paquets de gateaux (comme La fée Lina !) et je dois dire que ça ne m’a pas du tout porté préjudice. J’ai gardé je crois cette « petite avance » durant toute ma scolarité et j’ai aimé l’école, je l’ai vécue avec sérénité.

    Si ton enfant en éprouve l’envie, pourquoi le frustrer avec un « attend d’être plus grand » ?

    J’avais lu l’article d’une maman qui disait qu’elle ne voulait rien apprendre à sa fille avant qu’elle aille à l’école, de peur qu’elle s’ennuie ensuite et qu’elle s’intègre mal. Je crois qu’il faut apprendre à apprendre avant d’apprendre (ah ah, quelle phrase compliquée !), surtout que l’apprentissage à l’école est encore très magistral… Alors je ne suis pas d’accord avec cette maman, et je dis « oui ! entretenons et créons l’envie d’apprendre chez nos enfants ! »

    • Maman Plume dit :

      Oui je pense que je ne la couperai pas dans son élan si elle a envie d’apprendre. J’ai encore le temps d’y réfléchir 🙂 Mais je ne pensais pas avoir autant d’avis positifs sur la question, ça me rassure quelque part.
      Bises.

  4. Die Franzoesin dit :

    C’est une question difficile… Je me la pose aussi… Je pense que « oui » si on ressent l’envie de l’enfant, que ça correspond à ses questions. Je pense que « non » si ça revient à faire l’école à la maison, à le forcer… Par ailleurs personnellement je ne souhaiterais pas qu’il saute une classe. Ca a été mon cas et je n’en ai pas un bon souvenir.

    • Maman Plume dit :

      Et oui c’est le « truc » qui m’embête. Je n’ai pas sauté de classe mais j’ai appris quelques trucs plus tôt que mes camarades et je me suis parfois ennuyée en classe… Je pense que je ferai au feeling : si elle est intéressée je ne la couperai pas dans son envie d’apprendre.
      Bises.

  5. Veux pas ! dit :

    Alors moi j’ai enseigné pas mal de temps en CE1. J’ai eu 2 enfants qui avaient sauté le CP car ils savaient lire mais pas que. Il y a toujours des enfants qui savent lire dès la grande section (souvent sans aide particulière des parents ou des enseignants d’ailleurs). Si l’avance s’arrête uniquement à la lecture, on ne leur fait pas sauter de classe mais on essaie de leur apporter des textes plus longs et compliqués que les autres. En revanche si on se rend compte qu’ils sont également en avance en maths et ont suffisamment de maturité psy, on peut envisager de leur faire sauter le CP. Je pense que si ça vient d’eux, pas de souci, mais il faut bien sûr respecter leur rythme. Voilà pour mon expérience d’instit, je ne sais pas si ça peut servir. 🙂

    • Maman Plume dit :

      Oh oui ça sert ! C’est bien d’avoir l’avis de quelqu’un qui sait exactement comment ça se passe et ça me rassure ! 😉
      Merci pour ton commentaire !
      Comme je disais dans les autres commentaires, je pense que je forcerais rien mais si elle ressent le besoin d’apprendre je ne la freinerai pas.
      ça me fait penser à Marcel Pagnol : sa mère ne voulait pas qu’il lise car elle avait peur qu’il ait mal à la tête, alors il piquait les livres de cuisine 😉
      Bises.

  6. Audy Lan dit :

    C’est intéressant. Personnellement, j’aimerais qu’il sache lire, surtout parce que je suis une mordue des mots. Je lui ai appris les lettres, c’est déjà bien, je ne vais pas le forcer, d’autant qu’il a son propre programme scolaire à suivre

    • Maman Plume dit :

      En fait, je pense qu’il faut suivre les envies de l’enfant. Je pense que c’est ce que j’essaierai de faire. Forcément que si tu lui transmets ton amour des mots il a envie d’en apprendre plus, et c’est tant mieux !
      Bises.

  7. Mam'Weena dit :

    Je suis intéressée aussi ^^
    Personnellement, je ne sais plus quand est-ce que j’ai su lire, avant le CP ou très vite dans la classe (et ce malgré une dyslexie plutôt dysorthographie) et j’ai toujours adoré lire.
    Mais d’un autre coté, mon mari a sauté le CP (avec son accord) mais si le primaire, ça a été … le collège a été une longue traversée du désert niveau relation social … ben oui, être le plus jeune (parfois 3 ans d’écart) et le meilleur, ça ne donne pas une super côte de popularité :-s

    D’ailleurs on en a discuté et on serait bien embêté si on nous le proposait pour un de nos enfants …

    • Maman Plume dit :

      Voilà ce sont mes craintes ça ! Je me suis pas mal ennuyée à l’école quand je savais des choses avant les autres (ma grand-mère me poussait beaucoup)…
      Effectivement, ça ne doit pas être une décision facile à prendre puisque accepter ou refuser n’est ni tout positif ni tout négatif !

  8. Souris Maman dit :

    coucou, personnellement pour ma grande j’ai laissé faire le rythme scolaire et en plus elle n’était pas curieuse, par contre mon filou (4 ans) veut absolument lire, écrire etc….il assimile vite et comme il s’ennui très vite, je suis obligé de palier à cette envie même si je trouve qu’il va trop vite….ça fait beaucoup de vite tout ça 🙂

    • Maman Plume dit :

      Et oui c’est la conclusion que je me suis faite face à vos réactions : je pense qu’il faut simplement aux besoins et aux demandes de l’enfant ! Ton fils est un petit curieux, sûrement aussi pour pouvoir faire comme sa grande sœur. 😉

Laisser un commentaire